“Venite pastores ad sacros amores
Transite videte in puero verbum
Cum virgine natum,
In palea numen nocte latentem
Cum Jumine sole
Transite, videte, venite pastores!”

Nous suivons l’étoile radieuse à la recherche de l’Enfant nouveau-né.
Inspiré par les maîtres italiens connus ou moins connus,
nous confrontons l’Histoire traditionnelle
de la Nativité à des petits bijoux de la musique
que nous ne trouvons que dans les bibliothèques.
L’Histoire de la Nativité, transmise par tradition orale,
reçoit ainsi une concrétisation musicale originale.

020

Des anges jubilants, trois mages à sa recherche et des bergers pleins d’enthousiasme
nous conduisent vers ce petit enfant si longtemps attendu.
Fascinés et pleins d’admiration pour cet événement de la Nativité, nous chantons ;

fare la nina fa

*

Distribution :
Soprano, 2 flûtes à bec
viole de gambe, archiluth & chitarra et clavecin