Sentant une même ferveur pour le répertoire baroque, Amaryllis Dieltiens et Bart Naessens fondent en 2007 l’ensemble Capriola di Gioia. Ils veulent ainsi relever le défi de partager avec le public cette musique souvent théâtrale et émouvante d’une façon très personnelle et expressive dans un contexte historique.

En tant que solistes et dans divers ensembles, Amaryllis et Bart ont acquis une expérience indispensable. Ils ont travaillé avec des musiciens renommés et se sont produits sur divers scènes européens. Ils ont ainsi pu développer leur propre personnalité musicale, sur un répertoire très étendu.

L’ensemble a, durant ses premières années d’existence, développé une orientation et une vision très précises. A côtés des choix basés sur des recherches intensives et réfléchies du répertoire baroque connu et surtout moins connu, Capriola di Gioia redécouvre la pureté de la composition et essaie d’atteindre une interprétation humaine et honnête, aussi bien vocale qu’instrumentale. Le résultat est une interpretation théâtrale pendant laquelle un dialogue est engagé avec le public qui est amené à ressentir de l’empathie pour chacuns des personnages.

L’ensemble se focalise sur le répertoire peu interprété pour voix soprano et basse continue, compose d’une clavecin et/ou un orgue joué par Bart Naessens, archiluth et/ou chitarra par Jurgen De Bruyn et viole de gambe par Romina Lischka. Certains programmes demandent une composition plus large, avec d’autres instruments (mélodiques). L’ensemble fait alors appel à de jeunes musiciens internationaux de

haut niveau, eux aussi amoureux du répertoire baroque.

La joie de jouer (le nom de l’ensemble oblige !) est toujours primordiale, et leur ferveur, leur approche délicate et leur intuition du répertoire baroque font que l’ensemble est à chaque fois accueilli avec beaucoup de chaleur et d’enthousiasme.

On voit de plus en plus souvent Capriola di Gioia sur les grandes scènes belges et européennes comme le Festival de Flandre, Concertserie Beek, Bozar, Oude Muziek Nederland, Festival +, Concertgebouw Brugge etc…

Au printemps de 2011, l’ensemble a présenté un premier C.D. (enregistré chez Aeolus) avec un choix très personnel pris dans le répertoire de musique baroque italienne connue et moins connue. En 2012 l’ ensemble a enregistré Stabat Mater de L. Boccherini et en 2013 l’ ensemble a présenté un C.D. pour Noël.